La pratique

Agenda

Séminaire

Cliquer ici pour vous inscrire au séminaire du 26 au 28 juillet 2019 - réservé aux membres de la SGIBel

Rencontres

- Séance mensuelle de questions/réponses

- Réunions mensuelles de dialogue sur le bouddhisme, partout en Belgique

 

Pour en savoir plus sur les dates et lieux précis des réunions : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Chercher

Autel butsudanLe Gohonzon est la concrétisation de la loi de Nam Myoho Renge Kyo sous la forme d’un objet de vénération (mandala). C’est l’expression graphique de la Loi fondamentale à laquelle Nichiren Daishonin s’est éveillé, l’ordre fondamental qui pénètre notre vie et l’univers.

En japonais, go a pour sens « digne d’honneur », et honzon signifie « objet de respect fondamental ». Le Gohonzon est un parchemin sur lequel sont manuscrits des caractères chinois et sanskrits, l’utilisation de ces deux langues symbolisant la vocation universelle de ce mandala. Ensemble, ces caractères représentent la vie dans sa plus haute expression. Les symboles, personnages et divinités qui y figurent signifient que la Loi de Nam Myoho Renge Kyo est dotée de toutes les fonctions de la vie, et que l’intégralité des phénomènes de l’univers réside dans notre propre vie. Nichiren y décrit symboliquement l’état de vie de bouddha que tout être humain possède.

Nam myoho renge kyoLa pratique du bouddhisme de Nichiren Daishonin consiste principalement en l’invocation, matin et soir, de Nam Myoho Renge Kyo accompagné de la récitation des extraits de deux chapitres du Sûtra du Lotus, en se tenant face au Gohonzon enchâssé dans un autel bouddhique. Le Gohonzon agit comme un stimulus qui active l’état de bouddha latent chez chaque être humain. Il n’a pas d’autre fonction que de révéler notre bouddhéité. C’est la force de notre foi qui active notre pouvoir d’agir avec sagesse et bienveillance